22 Conseils pour réussir un entretien d’embauche

L’importance d’un entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est la meilleure occasion pour l’entreprise d’en savoir plus sur le candidat et d’évaluer si ses compétences et qualifications correspondent au poste demandé et il permet au candidat de mieux comprendre l’environnement de travail et d’obtenir des informations qui l’aideront à décider si cette offre d’emploi est la bonne ou non.

Dans cet article, nous allons vous donner quelques entretiens d’embauche conseils. Découvrez-les ci-dessous !

Faire des recherches sur l’entreprise

La première chose que le candidat doit faire avant de se rendre à un entretien est de consulter le site web de l’entreprise pour se faire une idée générale de son histoire, de ses convictions et de ses missions. Il est ensuite recommandé de consulter d’autres sources et de lire certaines des évaluations des clients et des employés pour voir si le lieu de travail correspond à vos attentes. 

Préparez des questions fréquemment posées

Il y a de nombreuses questions qui reviennent dans tous les entretiens d’embauche et auxquelles vous devez savoir répondre. Répondre à ces questions à haute voix vous aidera à organiser et à clarifier vos pensées et augmentera votre confort et votre confiance.

Voici une liste de questions courantes que le responsable du recrutement pourrait vous poser et que vous pouvez utiliser pour votre entretien fictif :

  • Comment avez-vous entendu parler de notre entreprise/poste ?
  • Parlez-moi de vous.
  • Pourquoi avez-vous choisi notre entreprise ?
  • Qu’allez-vous apporter à l’entreprise ?
  • Quels sont vos points forts ?
  • Quelles sont vos faiblesses ?
  • Parlez-moi de votre formation ?
  • Parlez-moi de votre expérience professionnelle antérieure ?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi / pourquoi avez-vous été licencié ?
  • Comment gérez-vous le stress ?
  • Quels sont vos objectifs de carrière et vos attentes ?
  • Quelles sont vos attentes en matière de salaire ?

Articulez vos réponses

Lorsqu’il s’agit de répondre aux questions, prenez votre temps, restez concentré et concis. N’oubliez pas que c’est l’occasion de faire une bonne première impression, de montrer vos capacités de communication et de vendre vos arguments.

Préparez des questions intelligentes 

À la fin d’un entretien d’embauche, après avoir donné des informations sur vous-même et vendu vos arguments, vous devriez poser des questions à votre interlocuteur sur l’entreprise, sur la culture du lieu de travail et sur les défis auxquels l’entreprise est confrontée. Poser des questions montrez votre enthousiasme pour le rôle et vous permet de mieux comprendre si l’offre d’emploi vous convient.

Si vous dites à l’examinateur que vous n’avez pas de questions, cela peut être considéré comme un signe que vous n’êtes pas intéressé par le poste ou que vous ne prenez pas cette opportunité au sérieux. Nous vous recommandons de préparer une liste de 4 à 5 questions à poser avant l’entretien. Voici un exemple de questions que vous pouvez poser :

  • Quelles sont les principales responsabilités ?
  • Quels sont les défis que l’entreprise et les employés rencontrent ?
  • Pouvez-vous me parler de la culture de l’entreprise et de ses valeurs ?
  • Pouvez-vous me donner plus d’informations sur l’équipe avec laquelle je vais travailler ?
  • Quelles sont les prochaines étapes après l’entretien ?

Votre langage corporel

La façon dont vous vous présentez lors d’un entretien d’embauche en dit long sur votre personnalité et est un indicateur de votre aisance, de votre confiance et de votre intérêt. Pour faire une bonne impression lors de votre entretien, soyez attentif à la façon dont vous utilisez votre langage corporel.

Le langage corporel est la façon dont vous communiquez en utilisant vos mouvements, vos expressions faciales, vos gestes, le ton de votre voix et votre posture. Lors d’un entretien d’embauche, tous ces éléments non exprimés jouent un rôle important et révèlent vos émotions (nervosité ou aisance). Gardez un langage corporel neutre et positif, de cette façon l’interlocuteur restera concentré sur ce que vous dites.

Les principaux éléments de communication non verbale dont vous devez tenir compte sont les suivants :

  • une bonne posture
  • Une poignée de main ferme
  • Contact visuel efficace
  • Réactivité : sourire et hochement de tête
  • Respiration profonde : elle permet de calmer le corps et de réduire le stress.

Copie de votre CV

Même si l’entreprise dispose déjà de votre CV, il est recommandé d’en imprimer une copie et de l’apporter avec vous à l’entretien, afin de répondre à leurs doutes et à leurs questions. Cela montre que vous êtes une personne organisée et préparée.

Mangez sainement 

Manger un repas sain avant votre entretien peut vous aider à réduire le stress et à augmenter votre énergie et votre concentration. Les aliments qui contiennent des protéines, des fibres et des glucides sont fortement recommandés, comme Cereals based on oats, des toasts ou des œufs pour le petit-déjeuner et de la salade ou des fruits pour le déjeuner.  

Votre tenue

Assurez-vous d’avoir une tenue propre et repassée au moins un jour avant votre entretien. Une tenue appropriée et un bon parfum auront un impact important sur votre performance.

Soyez ponctuel 

La ponctualité est très importante. Elle témoigne du professionnalisme et du respect des personnes avec lesquelles vous interagissez et donne une bonne première impression. En revanche, arriver en retard le jour de votre rendez-vous montre à votre interlocuteur votre manque d’organisation et de considération pour les autres. Il est conseillé d’arriver même dix ou quinze minutes plus tôt. Si vous arrivez en retard en raison d’un imprévu, vous devez envoyer un mél et en informer le responsable du recrutement et vous excuser de votre retard dans le mél et à votre arrivée.

Contrôlez vos manières

Les conseils suivants en matière de bonnes manières et de comportement montrent comment vous devez vous présenter et interagir avec les gens :

  • Soyez amical : N’oubliez pas d’être gentil et de garder le sourire. 
  • Écoutez : l’écoute est l’une des stratégies les plus importantes et montre vos capacités de communication et votre intérêt pour ce que dit votre interlocuteur.
  • Ne soyez pas trop familier : il est bon d’apporter de la passion et de l’énergie à l’entretien, ainsi que de poser des questions, mais n’outrepassez pas votre rôle de demandeur d’emploi et assurez-vous de rester professionnel.
  • Ne parlez pas trop : Donner à l’examinateur plus d’informations qu’il n’en a demandé pourrait être une grave erreur, soyez donc concis et restez simple et clair.
  • Utilisez un langage approprié : L’utilisation d’un langage approprié et respectueux vous permettra de vous imposer comme un professionnel confiant et de définir vos références avec autorité.

Vos hobbies/passions

L’une des questions fréquemment posées lors d’un entretien d’embauche est « Qu’est-ce qui vous passionne ? ». À ce type de question, répondez avec sincérité et donnez juste assez d’informations sans en dire trop. L’objectif de l’examinateur est d’en savoir plus sur qui vous êtes en dehors du bureau et si vous êtes une personne engagée.

Parlez de vos expériences de bénévolat

Cette question peut être considérée comme la meilleure occasion d’augmenter vos chances d’être embauché. En effet, en soulignant vos expériences de bénévolat, vous montrez votre intérêt pour le travail à impact social et les compétences que vous avez acquises, telles que la créativité, la résolution de problèmes, le leadership et la communication. Assurez-vous de mentionner comment ces compétences vous aideront dans le poste auquel vous avez postulé.

Vos forces et vos faiblesses

Lorsque l’examinateur vous interroge sur vos forces et vos faiblesses, essayez de vous concentrer davantage sur les premières et d’être honnête sur les secondes, sans fournir trop de détails. À propos de vos points forts, soulignez comment ces éléments font de vous le ou la meilleur(e) candidat(e) pour le poste et l’entreprise. Lorsqu’il s’agit de parler de vos faiblesses, détendez-vous et ne paniquez pas. Vous devez ici parler d’une faiblesse qui n’est pas liée au poste à pourvoir et qui ne vous empêche pas d’accomplir vos tâches comme il se doit.

Vendez vos arguments 

Lors d’un entretien, vous devez communiquer à votre interlocuteur tous les arguments de vente qui font de vous le candidat idéal et vous différencient des autres candidats. Vous vendre signifie parler de vos principaux points forts de manière honnête et concise.

Comment gérer les questions illégales/inappropriées

Les questions relatives à la famille, à la nationalité, au sexe, à la race et à la religion sont considérées comme illégales et ne devraient pas être posées lors d’un entretien d’embauche, mais de nombreux recruteurs les posent quand même. C’est pourquoi il est bon de savoir comment y faire face. La meilleure approche consiste à les éviter indirectement et à détourner la conversation pour vous concentrer sur vos compétences et vos expériences.

Comment réduire l’anxiété

L’anxiété a des avantages et des inconvénients. En effet, elle peut vous motiver, vous garder alerte et vous donner plus d’énergie pour faire de votre mieux, mais si le niveau d’anxiété est élevé, cela peut provoquer de l’agitation, de la distraction et affaiblir votre mémoire. Donc, pour éviter les mauvais côtés de l’anxiété le jour de votre entretien, voici quelques conseils qui pourraient vous aider :

  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées et des repas lourds
  • Faites des recherches sur l’entreprise et toute la préparation la veille et non le jour même de l’entretien.
  • Lisez votre livre préféré ou écrivez vos pensées 
  • Faites des exercices de respiration

Comment répondre à la question « Parlez-moi de vous » ?

L’examinateur commence généralement l’entretien par cette question. Ne vous laissez pas tromper par cette question, elle semble facile mais elle permet à ce dernier de se faire une idée générale de vous, de votre parcours scolaire et de vos projets d’avenir. En outre, évitez d’entrer dans les détails et de parler de votre vie personnelle et de vos problèmes. La meilleure façon de répondre est de résumer : vos études, vos expériences professionnelles et vos passions. N’oubliez pas que c’est une occasion en or de vendre vos arguments et de faire une excellente première impression. 

Sur vos expériences professionnelles antérieures

C’est l’une des questions les plus importantes à laquelle vous devez vous préparer. Répondez à cette question en reprenant votre histoire professionnelle et en vous concentrant sur les défis que vous avez relevés, sur vos responsabilités, sur vos réalisations et sur les compétences que vous avez acquises. Nous vous recommandons donc de mettre en avant les aspects positifs et d’éviter les aspects négatifs. 

Attentes en matière de salaire et d’avantages sociaux

Cette question est une question délicate et sensible à laquelle on peut répondre de différentes manières. La première stratégie consiste à retourner la question et à demander la meilleure offre de l’interlocuteur. La deuxième façon est de donner un prix spécifique et raisonnable. Dans ce cas, cherchez quelle est l’échelle salariale commune pour ce type d’emploi et tenez compte de vos compétences et de votre carrière.

Évitez ces erreurs courantes

De nombreux candidats commettent certaines erreurs sans même s’en rendre compte, principalement à cause du stress et de la panique. Mais comme nous l’avons déjà mentionné, il est empirique de paraître professionnel et soigné pendant votre entretien. Pour faire bonne impression, évitez donc ces erreurs :

  • utiliser votre téléphone pendant que vous attendez ou pendant l’entretien
  • Apporter des boissons avec vous
  • parler de façon négative de vos anciens patrons
  • ne pas écouter pendant que l’examinateur vous parle
  • être trop familier et faire des blagues

Une note de remerciement

Rédigez une bonne lettre ou une note de remerciement après chaque entretien. Dans ces notes, remerciez l’examinateur pour l’opportunité qu’il vous a donnée et pour les informations qu’il vous a fournies. En outre, faites référence à ce dont vous avez discuté lors de l’entretien et présentez vos excuses si vous êtes arrivé en retard ou si vous n’avez pas été à la hauteur des attentes. 

Ne renoncez jamais

Ne renoncez pas si votre entretien s’est mal passé. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas préparé ou que vous n’êtes pas la bonne personne pour ce poste. Contactez l’examinateur et expliquez-lui les raisons de votre mauvaise performance et demandez-lui s’il y a une autre opportunité de montrer vos compétences et comment vous pouvez contribuer. 

Laisser un commentaire